7+ variations de motifs bicolores chez les chats (et pourquoi elles se produisent)



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

A. Golden est un écrivain et éditeur vivant en Alabama. Ils ont obtenu un B.A. en anglais.

Qu'est-ce qu'un chat bicolore?

Un chat bicolore, également connu sous le nom de chat pie, est un chat avec un pelage composé d'une couleur primaire combinée à une quantité quelconque de blanc. La quantité de blanc peut aller d'une petite strie à presque tout le pelage.

Le mot pie est un portemanteau de pie, un oiseau avec une coloration noir et blanc, et chauve, qui indique des taches blanches. Cependant, le terme s'applique aux manteaux de toute couleur unie à côté du blanc: noir, gris, rouge, crème, marron, etc. Des motifs tabby peuvent également être présents.

Des motifs bicolores peuvent apparaître dans de nombreuses races, notamment British Shorthair, Cornish Rex, Cymric, Exotic Shorthair, Maine Coon, Manx, Norwegian Forest Cat, Persan et Turkish Van, ainsi que chez les chats domestiques communs.

Le gène et l'échelle des taches blanches

Les chats acquièrent des motifs bicolores à partir du gène piebald, ou taches blanches, qui ajoute des quantités variables de blanc à un pelage par ailleurs de couleur unie. La variation des taches blanches est généralement mesurée sur une échelle de 1 à 10, 1 étant la plus faible quantité de blanc et 10 la plus élevée. Cette échelle peut être divisée en trois catégories principales: faible, moyenne et élevée.

Échelle de taches blanches

  • Qualité inférieure: moins de 40% de la couche est blanche
  • Qualité moyenne: 40-60% est blanc
  • De haute qualité: plus de 60% du pelage est blanc

Le gène des taches blanches, symbolisé par S, est incomplètement dominant. De manière générale, si deux allèles dominants (SS) sont héréditaires, les taches blanches couvriront plus de la moitié du corps du chat. En cas d'héritage d'un gène dominant et d'un gène récessif (Ss), le chat aura des taches blanches de qualité faible à moyenne. Deux gènes récessifs (ss) donnent peu ou pas de blanc.

Une étude de 2016 a découvert que le gène piebald se développe dans un processus randomisé plutôt que dans une séquence définie. Il y a, cependant, une cohérence dans l'ordre et l'emplacement des taches blanches à mesure que la quantité augmente. La poitrine et le ventre sont généralement les premières zones de manifestation blanche, suivies des pattes avant. Le blanc progresse ensuite sur les côtés du corps, s'étendant sur les jambes et le visage. À partir de là, l'expansion du blanc est plus arbitraire, réduisant les zones pigmentées restantes en petites taches ou stries.

Notez qu'en raison de la nature diversifiée des motifs bicolores, ces catégories constituent davantage un guide général qu'une mesure exacte. Avec toute variation de coloration, il peut y avoir diverses taches de blanc qui n'adhèrent pas parfaitement aux définitions énumérées.

Taches blanches de faible qualité

Les manteaux avec des taches blanches de faible qualité se situent généralement entre les grades 1 et 4 sur une échelle de 1 à 10. Les motifs les plus courants sont le médaillon et le smoking.

Médaillon

Un chat avec une seule petite tache blanche, appelée «médaillon», sur la poitrine.

Smoking

Sans doute la variante bicolore la plus connue, les chats de smoking ont un manteau qui ressemble - vous l'avez deviné - à un smoking. Le blanc se limite à la poitrine, au ventre et aux pattes et peut également apparaître sur le visage. Le terme «chat de smoking» est le plus souvent appliqué aux chats en noir et blanc, mais le motif peut apparaître avec n'importe quelle couleur.

Taches blanches de qualité moyenne

Les taches blanches de qualité moyenne comprennent les manteaux bicolores et masques et manteaux «vrais» ou «standards».

Vrai / Standard Bicolore

Un chat bicolore «vrai» ou «standard» est un chat dont le rapport entre le blanc et le pigment est relativement égal. Dans de nombreux contextes officiels, tels que les expositions félines, ces manteaux sont simplement appelés bicolore. En dehors des contextes officiels, le "vrai" et le "standard" sont là pour différencier cette variation de l'utilisation de bicolore comme terme générique.

Registre félin La Fédération Internationale Féline (FIFe) définit un pelage bicolore «standard» acceptable pour les expositions félines par ces conditions:

«Les patchs de couleur doivent être clairement séparés les uns des autres, même en couleur et harmonieusement répartis. Au moins la moitié doit être colorée, mais pas plus de ¾; le reste est blanc.

La Cat Fancier Organization (CFA) est moins spécifique, déclarant simplement que «les chats sans plus qu'un médaillon et / ou un bouton [patch sur l'abdomen] ne sont pas éligibles pour cette classe de couleur».

Masque et manteau

Les chats à masque et manteau ont l'apparence de porter un «masque» et une cape colorés, ou «manteau». Des taches blanches apparaissent sur les jambes, le dessous, les épaules et la majeure partie du visage. Le masque et le manteau peuvent se mélanger ou être séparés par une petite quantité de blanc.

Taches blanches de haute qualité

Étant donné que l'expression du blanc a tendance à devenir plus variée à mesure que la quantité augmente, les taches blanches de haute qualité englobent une gamme plus large de motifs. Les principaux types sont la casquette et la selle, l'arlequin et la camionnette.

Casquette et selle

Il s'agit d'une progression à partir du motif masque et manteau dans lequel le «masque» pigmenté se rétrécit en un «bonnet» sur le dessus de la tête, et le «manteau» se rétrécit en une «selle» sur le bas du dos. La queue peut être blanche ou non.

Arlequin

Un chat arlequin est vaguement défini comme un chat à prédominance blanche avec de petites taches aléatoires d'une autre couleur, généralement sur le corps et les jambes. Ils ont généralement aussi une queue colorée.

Les lignes directrices de l'exposition féline de la FIFe définissent un manteau arlequin comme suit:

«Les patchs de couleur unie doivent couvrir au moins ¼, mais pas plus de ½ de la surface du corps. De préférence, les parties colorées doivent être constituées de divers patchs entourés de blanc. »

Van

Dans un modèle de camionnette, la couleur est limitée à la tête - généralement entre les oreilles - et à la queue seulement; partout ailleurs est blanc. Il porte le nom de la race de chat turc Van qui porte les mêmes marques.

Le modèle de fourgon est en fait un sous-ensemble spécifique du Seychellois modèle. Le motif seychellois est divisé en trois variantes: Septième (7e), Huitième (8e) et Neuvième (9e). Les noms numérotés reflètent les emplacements relatifs des motifs sur l’échelle de repérage des blancs. En d'autres termes, le degré de blanc dans le motif seychellois peut varier de la 7e à la 9e année.

  • Septième seychellois: blanc avec des touches de couleur sur la tête, la queue, les pattes et le corps.
  • Seychellois Huitième: blanc avec des touches de couleur sur la tête, la queue et les pattes.
  • Seychellois Neuvième: blanc avec couleur sur la tête et la queue uniquement. Le modèle de fourgon traditionnel entre dans cette catégorie.

Autres variations

Des marques bicolores inhabituelles qui ne correspondent à aucune des descriptions de qualité standard existent également. Certains, comme le motif «skunk stripe», sont des mutations rares; d'autres sont le résultat de problèmes de santé. Peu d'informations sur ces bizarreries sont disponibles, mais Sarah Hartwell a une vaste section qui leur est dédiée sur son site Web de recherche Messybeast.

Sources

  1. Lyons, Leslie A. «Couleurs de manteau et types de fourrure». Le projet du génome félin. 30 novembre 2004. Consulté le 20 juin 2018.
  2. Mort, R. L. et al. "Réconcilier divers modèles de pigmentation de mammifères avec un modèle mathématique fondamental." Communications de la nature, vol. 7, 2016. Consulté le 17 juin 2018.
  3. "Normes de race." Fédération Internationale Féline. 1er janvier 2018. Consulté le 16 juin 2018.
  4. «Afficher les règles (2018-2019)». Association des amateurs de chats, Inc. Consulté le 16 juin 2018.
  5. Hartwell, Sarah. «Conditions de dépigmentation féline». Messybeast. 2017. Consulté le 20 juin 2018.

EllieMeaAndTheCats le 31 juillet 2020:

Cela m'a beaucoup aidé! Merci!

lilly le 07 mars 2019:

hey j'aime ça

silverlover le 29 décembre 2018:

très cool


7+ variations de motifs bicolores chez les chats (et pourquoi elles se produisent) - animaux de compagnie

Le chat de mon amie Judy est un chat calicot. Elle a le beau pelage associé aux chats calicot: des taches distinctes de blanc, noir et orange (tabby).

Avant de savoir quoi que ce soit sur les chats tricolores, je pensais qu'elle n'était qu'une chatte domestique ordinaire avec un joli pelage coloré. Mais comme je suis devenu plus intéressé par tout ce qui concerne le chat, j'ai appris que le chat de mon ami est un calicot. J'ai également appris que ce type de chat peut avoir des motifs de couleurs différents.

J'ai aussi appris que le calicot est

Pas une race de chat

Les calicos n'appartiennent à aucune race en particulier. Au lieu de cela, le terme fait référence à leur modèle de couleur.

La coloration de ces félins est très spécifique: ils doivent avoir un pelage tricolore. C'est pourquoi on les appelle de vrais chats tricolores. Les couleurs les plus courantes sont le blanc, le noir et l'orange ou le rouge (voir ci-dessous pour d'autres combinaisons de couleurs). Fait intéressant, la fourrure orange a toujours des marques tabby. Il n'y a pas d'orange solide.

À propos, les patchs de chaque couleur doivent être très distincts. En général, plus la fourrure d'un calicot est blanche, plus les autres taches sont distinctes.

Un autre fait intéressant est que tous les chats tricolores ne sont pas des calicos. Les manteaux tricolores se produisent également dans d'autres races de chats. Mais encore une fois, cela ne veut pas dire que ce sont des calicos. Le Javanais et l'Himalaya sont deux de ces races. Leurs manteaux peuvent avoir des points ou des points tricolores. Cependant, ces taches sont beaucoup plus petites que les plaques de calicos.

Fait intéressant, même si les calicos ne sont pas une race spécifique, ils peuvent être présents dans plusieurs races. Par exemple, il existe des cas de tricolores dans les races Manx, American Shorthair et American Longhair. Voici d'autres races de chats qui peuvent avoir des marques de calicot.

Motifs de couleur

Les calicos peuvent avoir différentes combinaisons de couleurs. Le blanc est toujours la couleur prédominante. La deuxième couleur est généralement rouge (orange) ou crème. La troisième couleur peut être: noir, bleu, cannelle, chocolat, fauve ou lilas (lavande). Le chocolat et la cannelle sont très rares.

Pourquoi ces autres couleurs? Le gène dit de dilution provoque des variations des couleurs rouge et noir. Si un chat a le gène de dilution, ses couleurs seront diluées (délavées). Ainsi, le pelage du chat aura de la crème au lieu du rouge et du bleu au lieu du noir.

De même, le gène de dilution transforme le chocolat en lavande et la cannelle en fauve (une nuance plus pâle de brun avec une teinte jaune). Les chats aux couleurs diluées sont appelés calicos dilués.

Il s'avère que la chatte de mon amie est un calicot non dilué: elle possède une belle robe blanche, orange et noire.

Des friandises amusantes

-En raison de la génétique, la plupart des calicos sont des femmes. Les calicos mâles sont très rares et généralement stériles.

-Le chat d'état de Maryland est un chat calicot.

-Certaines cultures considèrent les chats calicot comme porteurs de chance. On dit que les marins japonais, par exemple, portent des chats calicot sur leurs navires comme des talismans chanceux.

-Le mot calico est dérivé de Calicut, une ville indienne où un tissu rauque et imprimé de couleurs vives a été produit. Ce tissu a également été appelé Calicut, et il a ensuite été appelé Calico par les commerçants européens.

-Il est intéressant de noter que le terme calicot a également été utilisé pour décrire des chevaux très tachetés.

- L'écaille et le calicot sont deux types de chats différents. Voir ci-dessous pour plus d'informations sur les différences entre ces deux types de chats.

- Au Royaume-Uni, les calicos sont appelés chats écaille de tortue et blancs.

Différence entre le calicot et l'écaille de tortue

Avant de savoir quoi que ce soit sur les calicos et les écailles de tortue (affectueusement appelées torties), je pensais que c'était le même type de chat. Mais j'ai appris qu'il y a une différence entre les torties et les calicos.

Pour commencer, les torties ont moins de cheveux blancs que les calicos. Certains torties n'ont pas du tout de fourrure blanche. De plus, les calicos ont des taches très distinctes de chaque couleur. En revanche, les couleurs torties ™ sont mélangées et vous pouvez à peine dire où une couleur se termine et où commence l'autre couleur.

Fait intéressant, certains chats en écaille de tortue ont une plus grande quantité de blanc que d'habitude, mais leurs deux autres couleurs restent mélangées.

Idées cadeaux Calico

Les livres sur les chats sont d'excellents cadeaux pour les amoureux des chats. Et si vous ou vos amis aimez les calicos, vous voudrez peut-être vérifier:

-Les chats ne sont pas des pois: une histoire de la génétique calico par Laura L. Gould

-Chats Calico par Nancy Furstinger

-Compter sur Calico de Phyllis Limbacher Tildes, Phyllis L. Tildes (Illustrateur)

-Bonjour, Calico! (Livre cartonné) de Karma Wilson, Buket Erdogan (Illustrateur)

Plus d'idées cadeaux sur le thème du calicot

    Affiches - Celles-ci font des cadeaux d'amoureux des chats relativement peu coûteux.

Peintures - Pour les amateurs d'art sophistiqués et de chats - et si votre budget le permet - une peinture de chat calicot peut être le cadeau parfait. Voici d'autres idées de cadeaux d'art de chat.

Calendriers - Une autre idée cadeau à petit prix.

Figurines - Une excellente idée pour les collectionneurs, à la fois chevronnés et débutants.

Peluche calicot - Un minou en peluche est une excellente idée cadeau pour les amoureux des chats de tous âges.


  • 1 couleurs unies
    • 1.1 Eumélanine
    • 1.2 Orange / rouge lié au sexe
    • 1.3 Dilution et maltesing
    • 1.4 Autres gènes
  • 2 tabby
    • 2.1 Agouti
    • 2.2 Maquereau ou taché
    • 2.3 Tabby tacheté
    • 2.4 Tabby coché
    • 2.5 Autres gènes
  • 3 écailles de tortue et calicos
    • 3.1 Variations
  • 4 taches blanches et blanc épistatique
  • 5 Colorpoint et albinisme
  • 6 séries argent et or
    • 6.1 Chats à pointe ou ombragés
  • 7 manteau de fièvre
  • 8 Longueur et texture de la fourrure
    • 8.1 enrobé
    • 8.2 Manque de poils
  • 9 Voir aussi
  • 10 Références
  • 11 Lectures complémentaires
  • 12 Liens externes

Eumelanin Modifier

Le gène du brunissement B / b / b l code pour TYRP1 (Q4VNX8), une enzyme impliquée dans la voie métabolique pour la production de pigment d'eumélanine. Sa forme dominante, B, produira de l'eumélanine noire. Il a deux variantes récessives, b(chocolat), et b l (cannelle), avec b l être récessif aux deux B et b. [1] Le chocolat est une riche couleur brune et est appelé châtaigne dans certaines races. La cannelle est d'un brun rougeâtre plus clair.

Orange / rouge lié au sexe Modifier

Le sexe Orange lieu, O / o, détermine si un chat produira de l'eumélanine. Chez les chats à fourrure orange, la phaéomélanine (pigment rouge) remplace complètement l'eumélanine (pigment noir ou brun). [2] Ce gène est localisé sur le chromosome X. L'allèle orange est O, et est codominant avec le non-orange, o. Les mâles ne peuvent généralement être que orange ou non orange en raison du fait qu'ils n'ont qu'un seul chromosome X. Puisque les femelles ont deux chromosomes X, elles ont deux allèles de ce gène. OO donne une fourrure orange, oo donne une fourrure noire ou brune et Oo donne un chat en écaille de tortue, dans lequel certaines parties de la fourrure sont orange et d'autres non orange. [3] Les chats mâles en écaille de tortue sont connus pour exister, mais, comme prévu d'après la génétique impliquée, ils sont rares et présentent souvent des anomalies chromosomiques. [4] Dans une étude, moins d'un tiers des calicos mâles avaient un caryotype simple de XXY Klinefelter, un peu plus d'un tiers étaient des mosaïques XXY compliquées et environ un tiers n'avaient aucun composant XXY. [4]

Cette couleur est connue sous le nom de rouge par les éleveurs. Les autres noms incluent le jaune, le gingembre et la marmelade. Les chats de concours rouges ont une couleur orange foncé, mais ils peuvent également se présenter sous la forme d'une couleur jaune ou gingembre clair. Les "polygènes roux" non identifiés sont théorisés pour être la raison de cette variance. Orange est épistatique pour nonagouti, donc tous les chats rouges sont des tabby. Les chats de spectacle rouges "solides" sont généralement des tabby cochés à faible contraste. [5]

L'identité précise du gène à la Orange locus est inconnu. Il a été réduit à un tronçon de 3,5 Mb sur le chromosome X en 2009. [5]

Dilution et maltesing Modifier

Le Pigment dense gène, J / j, codes pour la mélanophiline (MLPH A0SJ36), une protéine impliquée dans le transport et le dépôt de pigment dans un cheveu en croissance. [5] Lorsqu'un chat a deux des récessifs allèles (dilution maltaise), la fourrure noire devient "bleue" (apparaissant grise), la fourrure chocolat devient "lilas" (apparaissant brun clair), la fourrure cannelle devient fauve et la fourrure rouge devient crème. Le l'allèle est une délétion à base unique qui tronque la protéine. [5]

Autres gènes Modifier

  • Barrington Brown est un gène de brunissement récessif qui dilue le noir à l'acajou, le brun au brun clair et le chocolat au café pâle. Il est différent du gène du brunissement et n'a été observé que chez les chats de laboratoire. [6]
  • Le Modificateur de dilution gène, Dm, "caramélise" les couleurs diluées en tant que trait dominant. L'existence de ce phénomène en tant que gène discret est un sujet controversé parmi les amateurs félins.
  • Une mutation au locus d'extension E / e (le récepteur de la mélanocortine 1, MC1R) change le pigment noir en ambre ou ambre clair. Les chatons naissent sombres mais s'éclaircissent en vieillissant. Les pattes et le nez présentent toujours la couleur d'origine non diluée, contrairement aux autres couleurs diluées, où les pattes et le nez ont la couleur diluée. Ce phénomène a été identifié pour la première fois chez les chats des forêts norvégiennes. [7]
  • Une autre mutation récessive à l'extension a été découverte qui provoque la couleur rousse chez les chats birmans. Il est symbolisé par e r. Comme les chats ambrés, les chats roux s'éclaircissent en vieillissant. [8]
  • Un facteur de modification a également été émis l'hypothèse dans les Persans argentés et chinchillas ombragés dont la fourrure devient dorée pâle à l'âge adulte, en raison de faibles niveaux de production de phéomélanine. Ces chats ressemblent à des goldens ombragés ou à pointe, mais sont génétiquement ombragés ou à pointe d'argent. Ceci est probablement lié au phénomène connu sous le nom de "ternissement" des argent.

Les chats tabby sont rayés en raison du gène agouti. Leurs rayures ont une répartition uniforme du pigment, tandis que le fond est composé de poils en bandes. Les chats tabby présentent généralement les traits suivants:

  • M sur le front. (Visible chez les chats tabby cochés, mais difficile à discerner dans les chats argentés / dorés et à pointe)
  • Fines lignes de crayon sur le visage. (Visible chez les chats tabby cochés, mais difficile à discerner dans les chats argentés / dorés et à pointe)
  • Aspect "eyeliner" noir et fourrure blanche ou pâle autour de l'eyeliner.
  • Lèvres et pattes pigmentées.
  • Un nez rose souligné de pigments plus foncés.
  • Bandes du torse, des jambes et de la queue. (La bande du torse disparaît dans le tabby coché.)

Agouti Modifier

Le Agouti gène, avec sa dominante UNE allèle et récessif une allèle, contrôle le codage de la protéine de signalisation agouti (ASIP Q865F0). Le type sauvage UNE produit le phénomène de décalage agouti, qui fait que les poils sont bandés de noir et d'un brun orangé / rougeâtre, ce qui révèle le motif tabby sous-jacent (qui est déterminé par le T allèles au niveau du gène tabby séparé). Le non-agouti ou allèle "hypermélaniste", une, n'initie pas ce changement dans la voie de la pigmentation et donc les homozygotes aa ont une production de pigment tout au long du cycle de croissance des cheveux, sur toute leur longueur. [9] En conséquence, le génotype non-agouti (aa) est solide et n'a pas de motif tabby évident (parfois une suggestion du motif sous-jacent, appelé "bande fantôme", peut être vu, en particulier dans une lumière inclinée brillante sur les chatons et sur les pattes, la queue et parfois ailleurs chez les adultes). Agouti se trouve sur le chromosome A3.

Une exception majeure au masquage solide du motif tabby existe: le O allèle du O / o locus est épistatique sur le aa génotype. Autrement dit, chez les chats de couleur rouge ou crème, des rayures tabby sont affichées malgré le génotype au locus agouti. Cela explique pourquoi vous pouvez généralement voir le motif tabby dans les taches orange des chats en écaille de tortue non agouti, mais pas dans les taches noires ou brunes.

Cependant, certains chats rouges et la plupart des chats crème présentent un motif tabby plus faible lorsqu'ils n'ont pas d'allèle agouti pour permettre une expression complète de leurs allèles tabby. Autrement dit, chez les chats génétiquement rouges (O mâles et OO et Oo femelles) le aa a encore un effet, en particulier dans les couches diluées (en cas de jj génotype au locus du gène D), où le motif tabby n'est parfois pas exprimé sauf aux extrémités.

Maquereau ou tacheté Modifier

Le Tigré gène sur le chromosome B1 représente la plupart des modèles tabby observés chez les chats domestiques, y compris les modèles observés dans la plupart des races. L'allèle dominant Ta M produit des tabby de maquereau, et le récessif Ta b produire des tabby classiques (parfois ou autrefois appelés tachetés). [10] Le gène responsable de cette configuration différentielle a été identifié comme aminopeptidase transmembranaire Q (Taqpep, M3XFH7), qui produit également la variante de manteau de guépard royal. [11]

Le type sauvage (chez les chats sauvages africains) est le maquereau tabby (les rayures ressemblent à de fines arêtes de poisson et peuvent se briser en barres ou en taches), la variante la plus courante est le classique motif tabby (larges bandes, verticilles et spirales de couleur foncée sur fond pâle, généralement avec un motif oeil de boeuf ou huître sur le flanc). Le tabby classique est le plus répandu en Iran, en Grande-Bretagne et dans les terres qui faisaient autrefois partie de l'Empire britannique et de l'Empire perse. [11]

Tabby tacheté Modifier

Les tabby tachetés ont leurs rayures divisées en taches, qui peuvent être disposées verticalement ou horizontalement. Une étude de 2010 suggère que le tacheté est causé par la modification des rayures de maquereau, et peut provoquer des phénotypes variables tels que les tabby «maquereau cassé» via plusieurs loci. [dix]

Tabby coché Modifier

Le Coché (Ti) sur le chromosome A1 contrôle la génération de poils cochés, un pelage agouti sans motifs n'ayant pratiquement pas de rayures ni de barres mais toujours considéré comme un poil tabby. Le Ti A est l'allèle dominant qui produit des pelages cochés Ti + est le récessif. Des rayures restent souvent dans une certaine mesure sur le visage, la queue, les jambes et parfois la poitrine chez les hétérozygotes (Ti A Ti + ) mais sont presque ou totalement inexistants chez les homozygotes (Ti A Ti A ). La race abyssinienne est fixée pour l'allèle coché - tous les Abyssins sont homozygotes pour ce gène. L'allèle tabby coché est finalement dominant et masque donc complètement (ou principalement) tous les autres allèles tabby, «cachant» les motifs qu'ils exprimeraient autrement. [dix]

On pensait autrefois que Ti A est un allèle très dominant du Tigré gène appelé T a . [12]

Autres gènes Modifier

  • Autres gènes (modificateur de motif gènes) sont théoriquement responsables de la création de divers types de motifs de repérage, dont beaucoup sont des variations d'un maquereau de base ou d'un motif classique. Il existe également des facteurs hypothétiques qui affectent le moment et la fréquence du décalage agouti, affectant la largeur de bande agouti et le nombre et la qualité des bandes alternées d'eumélanine et de phaéomélanine sur des poils individuels.
  • Il existe un gène non encore identifié, mais on pense qu'il est lié au gène agouti de la race Chausie qui produit une fourrure noire à pointe argentée semblable à la fourrure abyssinienne, connue sous le nom de «grisonnante». Ce phénomène serait hérité de l'hybridation du chat domestique au chat de la jungle (Felis chaus).
  • Le pigment inhibé gène, Je / i. L'allèle dominant (I) produit pourboire poils entièrement colorés uniquement à la pointe et à base blanche. Cet allèle semble interagir avec d'autres gènes pour produire divers degrés de basculement, allant du tabby argenté à pointe profonde à l'argent légèrement ombré et à l'argent chinchilla. Le gène inhibiteur interagit avec le génotype non agouti (I-aa) pour produire la couleur connue sous le nom de fumée. Le génotype récessif homozygote lorsqu'il est combiné avec le gène agouti (iiA-), produit une coloration tabby, qui peut varier le long d'un spectre allant d'un tabby brun profondément modelé, à un "tabby doré" plus clair, à l'ombre très légèrement colorée ou chinchilla dorée couleurs. Les chats orange avec le gène inhibiteur (I-O-) sont communément appelés "camée".

Les écailles de tortue sont également connues sous l'abréviation «tortie». Les écailles de tortue ont des taches de fourrure orange (à base de phéomélanine) et de fourrure noire ou brune (à base d'eumélanine), causées par l'inactivation de l'X. Parce que cela nécessite deux chromosomes X, la grande majorité des écailles de tortue sont des femmes, environ 1 sur 3000 étant de sexe masculin. [13] Les écailles de tortues mâles peuvent survenir à la suite d'anomalies chromosomiques telles que le syndrome de Klinefelter, par mosaïcisme ou par un phénomène connu sous le nom de chimérisme, où deux embryons de stade précoce sont fusionnés en un seul chaton.

Les écailles de tortue avec une quantité relativement faible de taches blanches sont appelées «écaille de tortue et blanc», tandis que celles qui en contiennent une plus grande sont connues en Amérique du Nord sous le nom de calicos. Les calicos sont également connus sous le nom de chats tricolores, Mike (qui signifie «triple fourrure») en japonais, et lapjeskat (qui signifie "patches chat") en néerlandais. Le facteur qui distingue l'écaille de tortue du calicot est le profil de l'eumélanine et de la phéomélanine, qui dépend en partie de la quantité de blanc, en raison d'un effet du gène des taches blanches sur la distribution générale de la mélanine. Un chat qui a à la fois un gène orange et non orange, Oo, et peu ou pas de taches blanches, présentera un mélange tacheté de rouge / crème et de noir / bleu, rappelant le matériau en écaille de tortue, et s'appelle un chat en écaille de tortue. Un chat Oo avec une grande quantité de blanc aura des taches plus grandes et clairement définies de rouge / crème et de noir / bleu, et s'appelle un calicot. Avec des quantités intermédiaires de blanc, un chat peut présenter un motif calicot, un motif écaille ou quelque chose entre les deux, en fonction d'autres facteurs épigénétiques. Les chats calicot dilués avec une coloration plus claire sont parfois appelés calimanco ou tigre opacifié. [14]

Un vrai tricolore doit être composé de trois couleurs: blanc, une couleur de phéomélanine rouge, orange, jaune ou crème et une couleur d'eumélanine noire, brunâtre ou grise (bleue). Le tricolore ne doit pas être confondu avec les dégradés naturels d'un motif tabby. Les nuances qui sont présentes dans les bandes pâles d'un tabby ne sont pas considérées comme constituant une couleur distincte. [15]

Variations Modifier

  • Le motif de base en écaille de tortue a plusieurs couleurs différentes en fonction de la couleur de l'eumélanine (le locus B) et de la dilution (le locus D).
  • Les tabbies en écaille de tortue, également connus sous le nom de torbies, affichent des motifs tabby sur les deux couleurs. Les tabby Calico sont également appelés calibys ou tabicos. [16]

On a longtemps pensé que les taches blanches et le blanc épistatique (également connu sous le nom de blanc dominant) étaient deux gènes distincts, mais en fait, ils sont tous deux sur le gène KIT. Les taches blanches peuvent prendre de nombreuses formes, d'une petite tache blanche au motif principalement blanc du Van turc, tandis que le blanc épistatique produit un chat entièrement blanc. Le trait récessif «gant» spécifique au Birman est également localisé sur le gène KIT. [17]

  • W D = blanc dominant, lié aux yeux bleus et à la surdité. La surdité est due à une réduction de la population et de la survie des cellules souches de mélanoblastes, qui en plus de créer des cellules productrices de pigment, se développent en une variété de types de cellules neurologiques. Les chats blancs avec un ou deux yeux bleus ont une probabilité particulièrement élevée d'être sourds.
  • W S = taches blanches. Il présente une codominance et une expression variable. Les chats hétérozygotes ont quelque part entre 0 et 50% de blancs, et les chats homozygotes ont entre 50 et 100% de blancs.
  • w = type sauvage, pas de taches blanches.
  • w g = allèle récessif du gant blanc de Birmanie. [18]

W D provoque une surdité neurosensorielle congénitale chez le chat. Les chats domestiques W D sont souvent complètement sourds. [19]

Le motif colorpoint est le plus souvent associé aux chats siamois, mais peut également apparaître chez n'importe quel chat domestique. Un chat coloré a des couleurs sombres sur le visage, les oreilles, les pieds et la queue, avec une version plus claire de la même couleur sur le reste du corps, et peut-être du blanc. Le nom exact du motif de point de couleur dépend de la couleur réelle, il y a donc des points de sceau (brun foncé), des points de chocolat (brun clair chaud), des points bleus (gris foncé), des points de lilas ou de givre (gris-rose argenté), rouge ou des points de flamme (orange), et des points de tortie (marbrures d'écaille de tortue), entre autres. Ce modèle est le résultat d'une mutation sensible à la température dans l'une des enzymes de la voie métabolique de la tyrosine au pigment, comme la mélanine, donc peu ou pas de pigment est produit sauf dans les extrémités ou les points où la peau est légèrement plus froide. Pour cette raison, les chats colorés ont tendance à s'assombrir avec l'âge à mesure que la température corporelle baisse également, la fourrure sur une blessure importante peut parfois s'assombrir ou s'éclaircir à la suite d'un changement de température. Plus précisément, le albinos le locus contient le gène TYR (P55033). [5]

La voie de la tyrosine produit également des neurotransmetteurs, de sorte que des mutations dans les premières parties de cette voie peuvent affecter non seulement le pigment, mais également le développement neurologique. Cela se traduit par une fréquence plus élevée des yeux croisés chez les chats colorés, ainsi que par la fréquence élevée des yeux croisés chez les tigres blancs. [20]

  • C = couleur.
  • cb = motif "sépia" birman, similaire au colorpoint mais avec un contraste plus faible.
  • cs = Siamois / colorpoint. Il est codominant avec cb cb / cs. Les chats présentent un phénotype à contraste moyen appelé vison.
  • ca = albinos aux yeux bleus.
  • c = albinos aux yeux roses.

La série d'argent est causée par le Inhibiteur de la mélanine gène Je / i. La forme dominante provoque la suppression de la production de mélanine, mais elle affecte beaucoup plus la phéomélanine (pigment rouge) que l'eumélanine (pigment noir ou brun). Sur les tabby, cela transforme l'arrière-plan d'une couleur argentée scintillante tout en laissant la couleur de la bande intacte, ce qui en fait un tabby argenté. Sur les chats solides, cela rend la base des poils pâle, les rendant fumée d'argent. [21]

Les chats agoutis argentés peuvent avoir une gamme de phénotypes, allant du tabby argenté à l'ombre argentée (moins de la moitié des poils sont pigmentés), en passant par la pointe argentée / chinchilla (seule la pointe du poil est pigmentée). Cela semble être affecté par des hypothèses large bande facteurs qui élargissent la bande d'argent à la base des cheveux. Les éleveurs notent souvent la large bande comme un seul gène Wb / wb, mais il s'agit probablement d'un trait polygénique.

Si un chat a le trait de bande large mais pas d'inhibiteur, la bande sera dorée au lieu d'argent. Ces chats sont connus sous le nom de tabbies dorés. Des nuances dorées et des pointes dorées sont également possibles. Cependant, il n'y a pas de fumée dorée, car la combinaison de bande large et de nonagouti produit simplement un chat solide. [22] [23]

La génétique impliquée dans la production du chat idéal tabby, tipped [fr], shaded ou smoke est complexe. Non seulement il y a de nombreux gènes en interaction, mais les gènes ne s'expriment parfois pas complètement ou sont en conflit les uns avec les autres. Par exemple, le gène inhibiteur de la mélanine dans certains cas ne bloque pas le pigment, ce qui entraîne une sous-couche plus grise ou un ternissement (fourrure jaunâtre ou rouillée). Le sous-poil plus gris est moins souhaitable pour les amateurs.

De même, un non-agouti mal exprimé ou une surexpression de l'inhibiteur de la mélanine provoquera une fumée noire pâle et lavée. On pense que divers polygènes (ensembles de gènes apparentés), facteurs épigénétiques ou gènes modificateurs, encore non identifiés, donnent lieu à différents phénotypes de coloration, certains jugés plus souhaitables que d'autres par les amateurs.

Chats à pointe ou ombragés Modifier

Les influences génétiques sur les chats à pointe ou ombragés sont:

  • Gène Agouti.
  • Gènes de motif tabby (tels que T a masquant le motif tabby).
  • Gène inhibiteur argent / mélanine.
  • Facteurs affectant le nombre et la largeur des bandes de couleur sur chaque cheveu (comme l'hypothétique gène à large bande).
  • Facteurs affectant la quantité et la qualité de l'expression des pigments de l'eumélanine et / ou de la phaéomélanine (tels que les facteurs de roux théorisés)
  • Gènes provoquant une apparence étincelante (tels que briller au Bengale, satin dans le Tennessee Rex, gris dans la Chausie).
  • Facteurs pour éliminer les rayures résiduelles (facteurs hypothétiques de Chaos, Confusion, Non confus, Effacement et Roan).

Manteau de fièvre est un effet connu chez les chats domestiques, où une chatte enceinte a de la fièvre ou est stressée, ce qui amène la fourrure de ses chatons à naître à développer une couleur de type argent (gris argenté, crème ou rougeâtre) plutôt que ce que la génétique du chaton causer normalement. Après la naissance, pendant quelques semaines, la fourrure argentée est remplacée naturellement par des couleurs de fourrure selon la génétique du chaton. [24] [25] [26]

La longueur de la fourrure du chat est régie par la Longueur gène dans lequel la forme dominante, L, codes pour les cheveux courts, et le récessif l codes pour les cheveux longs. Chez le chat à poil long, le passage de l'anagène (pousse des poils) au catagène (arrêt de la pousse des poils) est retardé en raison de cette mutation. [27] Un gène rare de poil court récessif a été observé dans certaines lignées de chat persan (argent) où deux parents aux poils longs ont produit une progéniture aux poils courts.

Le Longueur gène a été identifié comme étant le gène du facteur de croissance des fibroblastes 5 (FGF5 M3X9S6). Les codes d'allèles dominants pour le pelage court sont observés chez la plupart des chats. Les longues couches sont codées par au moins quatre mutations différentes héritées de manière récessive, dont les allèles ont été identifiés. [28] The most ubiquitous is found in most or all long haired breeds while the remaining three are found only in Ragdolls, Norwegian Forest Cats, and Maine Coons.

There have been many genes identified that result in unusual cat fur. These genes were discovered in random-bred cats and selected for. Some of the genes are in danger of going extinct because the cats are not sold beyond the region where the mutation originated or there is simply not enough demand for cats expressing the mutation.

In many breeds, coat gene mutations are unwelcome. An example is the rex allele which appeared in Maine Coons in the early 1990s. Rexes appeared in America, Germany and the UK, where one breeder caused consternation by calling them "Maine Waves". Two UK breeders did test mating which indicated that this was probably a new rex mutation and that it was recessive. The density of the hair was similar to normally coated Maine Coons, but consisted only of down type hairs with a normal down type helical curl, which varied as in normal down hairs. Whiskers were more curved, but not curly. Maine Coons do not have awn hairs, and after moulting, the rexes had a very thin coat.

Curly-coated Edit

There are various genes producing curly-coated or "rex" cats. New types of rex arise spontaneously in random-bred cats now and then. Here are some of the rex genes that breeders have selected for:

  • r = Cornish Rex, recessive.
  • gr (provisional) = German Rex, recessive. Same locus as Cornish, but proposed as a different allele. However, most breeders consider the German Rex to have r/r genotype.
  • re = Devon Rex, recessive. Identified on KRT71 ( E1AB55 ). [29]
  • ro = Oregon Rex (extinct), recessive.
  • Se = Selkirk Rex, dominant although sometimes described as an incomplete dominant because the three possible allele pairings relate to three different phenotypes: heterozygous cats (Sese) may have a fuller coat that is preferred in the show ring, while homozygous cats (SeSe) may have a tighter curl and less coat volume. (sese type cats have a normal coat.) This phenomenon may also colloquially be referred to as additive dominance.
  • Lp (provisional) = LaPerm, dominant: Lp/lp and Lp/Lp individuals have the same phenotype.

Hairlessness Edit

There are also genes for hairlessness:

  • h = French hairless cat, recessive.
  • hd = British hairless cat, recessive.
  • Hp = Russian Donskoy and Peterbald, dominant.
  • hr = Canadian Sphynx cat, recessive. Identified on KRT71. [29]

Some rex cats are prone to temporary hairlessness, known as baldness, during moulting.

Here are a few other genes resulting in unusual fur:

  • The Wh gene (dominant, possibly incomplete) results in Wirehair cats. They have bent or crooked hair producing springy, crinkled fur.
  • A hypothetical Yuc gene, or York Chocolate undercoat gene, results in cats with no undercoat. However, the proportional relationship between guard, awn, and down hair production varies greatly between all breeds.
  • A recessive autosomal gene for Onion hair which causes roughness and swelling on the hairs. The swelling is due to enlargement of the inner core of medulla cells.
  • A recessive autosomal gene spf for sparse fur. As well as sparse coat, the hairs are thin, straggly and contorted and there is brown exudate around the eyes and nose and on the chest and stomach. A similar condition is linked to Ornithine Transcarbamylase Deficiency in mice.


7+ Bicolor Pattern Variations in Cats (and Why They Occur) - pets

zoogle-video#handleVimeoPostMessage">On this page you will find lots of photos showing the different colors
and patterns of the Blue Eyed Pointed Ragdoll Cat.

Click any of the photos to enlarge and see the description.

There is a huge variation within color groups depending on the
pattern of the cat as you will see.

Ragdolls are accepted for registration and exhibition as purebred,
blue-eyed pointed cats in the following couleurs:

  • Bleu
  • Joint
  • Lilac
  • Chocolat
  • Crème
  • Red (flame)
  • Blue Tortie
  • Seal Tortie
  • Lilac Tortie
  • Chocolate Tortie

Within each of those colors there can be these distinct
patterns:
  • Colorpoint
  • Mitted
  • Bicolore
  • Van

There is one more variation that can occur in any combination of colors
and patterns above. C'est le
  • Lynx or Tabby which then makes a 'Tortie' cat a 'Torbie'

Many of these colors and patterns are not fully visible until the cat reaches
maturity at approx. 3 years of age.


To Sleep or Not to Sleep

Although they are biologically wired to be most active during twilight, some cats carry their exuberant behavior into the wee morning hours. After all, it's not as if they're perky from sleeping sixteen hours in a row. Most cats wake their pet parents up from a deep sleep at least once per night — a habit that can drive their humans batty. It's no fun to walk around sleep-deprived. (This pattern of nighttime antics typically prompts the "Are cats nocturnal?" question.)

This is where a cat's sleeping pattern comes into play. Sleeping (and restful dreaming) for cats is not the same as for their human family members, explained Animal Planet. Cats "do experience both non-REM and REM sleep, but for cats, 'asleep' is not 'off the clock.' Cats are always on the alert, even when they're dozing. If a strange noise wakes them up, they're almost instantly aware and fully operational. It's an ability that cats (and wild animals in general) depend on to stay safe, and fed, in [nature]." You may notice this in your own home when, say, your furry friend is in a seemingly deep sleep far away in the corner of the house but comes running at the sound of her cat food container being cracked open.

House cats don't depend on hunting for their source of food, but this doesn't mean those instincts are gone. As genetics professor, Dr. Wes Warren, told Smithsonian Magazine, "cats have retained their hunting skills, and they're less dependent on humans for their source of food." This is why your kitty will "hunt" her toys, kibble, and cat treats. Her hunting instincts are intrinsically connected with her crepuscular nature, resulting in a fascinating form of indoor behavior that aligns with the behavior of her ancestors — it's like having your very own miniature lion.


Voir la vidéo: 15 raisons qui expliquent pourquoi votre chat est génial


Commentaires:

  1. Donris

    I have passed something?

  2. Devon

    Considérez-vous comme insignifiant?

  3. Aegelmaere

    Hélas! Malheureusement!

  4. Jolon

    C'est d'accord, idée très utile

  5. Kolb

    Changer la confusion des truies, la constance - l'ennui

  6. Suzu

    Je suis d'accord, l'opinion très drôle



Écrire un message


Article Précédent

Les humidificateurs sont-ils sans danger pour les chats

Article Suivant

Mon chien se réveille trop tôt

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos