Ulcération cornéenne chez le chien



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Aperçu et risques
Votre chien a-t-il eu les yeux irrités ces derniers temps? La cause pourrait être une ulcération de la cornée. La surface claire de l'œil s'appelle la cornée et, comme c'est la couche la plus externe de l'œil, elle est plus sujette aux blessures que le reste de l'œil. Les blessures à la cornée ont de nombreuses causes:

  • Rayures
  • Cils incarnés
  • Matière étrangère dans l'œil
  • Produits chimiques
  • Chaleur ou fumée
  • Infection
  • Diminution de la production de larmes

Alors qu'une blessure à l'œil est la cause la plus fréquente d'un ulcère cornéen chez le chien, certaines races sont sujettes à une affection connue sous le nom d'entropion, dans laquelle la paupière roule vers l'intérieur plutôt que vers l'extérieur, ce qui provoque l'irritation des cils. Alors que tous les chiens sont à risque d'ulcération cornéenne, les races aux yeux proéminents sont plus à risque. Ces races comprennent:

  • Carlin
  • Boston Terrier
  • Pékinois
  • Boxeur
  • Bouledogue
  • Shih Tzu
  • Autres races brachycéphales (ces races avec des nez «enfoncés» ou des visages plats).

Symptômes
Les ulcères de l'œil sont très douloureux et votre chien peut patte à l'œil. Des signes supplémentaires peuvent inclure:

  • Augmentation de la déchirure
  • Écoulement coloré de l'œil
  • Une opacité dans les yeux
  • Rougeur de l'oeil
  • Plisser les yeux


Diagnostic et traitement
En plus de causer beaucoup de douleur à votre animal, un ulcère cornéen non traité peut provoquer la cécité. Votre vétérinaire voudra examiner très attentivement les yeux de votre chien pour déterminer s'il y a un ulcère de l'œil. L'examen peut inclure les éléments suivants:

  • L'application d'une teinture fluorescente spéciale sur l'œil qui, lorsqu'elle est éclairée avec une lumière spéciale, indique si l'œil est ulcéré.
  • Un test pour mesurer la production de larmes
  • Tests spéciaux d'écoulement oculaire pour déterminer si la cause est bactérienne ou virale
  • Si votre vétérinaire détermine que votre chien a un ulcère de l'œil, le traitement suivant peut être recommandé:
  • Traitement de la cause sous-jacente si nécessaire
  • Une pommade ou une goutte antibiotique pour traiter ou prévenir une infection
  • Analgésique optique
  • Un collier élisabéthain pour éviter les frottements ou les rayures
  • Autres médicaments en fonction de la gravité de l'ulcère
  • Pour les ulcères chroniques qui ne guérissent pas, la chirurgie ou la référence à un ophtalmologiste vétérinaire peut être nécessaire

Il est essentiel que vous administriez tous les médicaments prescrits par votre vétérinaire à votre ami canin.


La prévention
Parce qu'il y a tellement de causes différentes d'ulcération de l'œil, il n'y a pas de méthode préventive unique qui fonctionne pour chaque situation. Pour aider à réduire le risque de problèmes oculaires de votre ami à quatre pattes, vérifiez ses yeux quotidiennement pour déceler tout signe évident d’irritation tel que rougeur ou larmoiement. Plus important encore, contactez votre vétérinaire si vous pensez que les yeux de votre chien semblent irrités ou enflammés.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes, vous devriez toujours visiter ou appeler votre vétérinaire - il est votre meilleure ressource pour assurer la santé et le bien-être de vos animaux de compagnie.


Causes de l'ulcère oculaire du chien:

Le traumatisme est généralement le cause des ulcères cornéens chez le chien. Un tel traumatisme peut résulter de rayures sur le contour des yeux.

Dans certains cas, le chien peut même se gratter et causer des lésions oculaires. Les bagarres avec d'autres animaux ou le contact avec des buissons épineux peuvent également provoquer des égratignures dans les yeux. L'irritation due à la présence de substances étrangères dans les yeux, telles que la saleté et les cheveux, peut également ulcère oculaire de chien. Les produits chimiques agressifs présents dans le shampooing ou le savon peuvent pénétrer dans les yeux du chien pendant le nettoyage. Cela peut entraîner une inflammation, entraînant ainsi un ulcère. Certains types de chiens peuvent être plus vulnérables au développement d'ulcères oculaires. Les boxeurs et les carlins ont des yeux qui dépassent et ces races sont sensibles aux ulcères indolents, qui sont un type d'ulcères cornéens. Cette condition se traduit par un roulement des paupières vers l'intérieur, conduisant au contact des cils avec la partie interne de l'œil. L'irritation qui en résulte peut contribuer à un ulcère. Les maladies qui provoquent l'irritation de l'œil, comme la sécheresse oculaire, peuvent également provoquer une ulcération de la cornée.


Qu'est-ce que l'ulcère cornéen, l'abrasion et la lacération?

Souvent appelée «fenêtre» de l’œil, la cornée est une surface transparente en forme de dôme qui sert à deux fins. Avec les paupières, les sourcils et les cils, la cornée vise à garder l'œil exempt de bactéries et de débris, servant efficacement de tampon entre l'œil interne et l'environnement. En raison de ses terminaisons nerveuses super sensibles, même le toucher le plus doux provoque une fermeture involontaire de la paupière. Ce réflexe offre une protection aux chiens qui passent beaucoup de temps à l'extérieur ou à proximité d'autres animaux, en particulier les chats. La cornée joue également un rôle clé dans la vision, réfractant la lumière lorsqu'elle pénètre dans l'œil et permettant la mise au point. Compte tenu de son effet profond sur la vision, ainsi que sur la qualité de vie globale, l'intégrité de la cornée doit être préservée. Si l’œil de votre chien subit des dommages, ou semble enflé, rouge ou irrité, un traitement vétérinaire immédiat donnera à votre chien les meilleures chances de conserver une vision complète.

Étant donné que la cornée est la partie la plus externe de l'œil, elle est sujette aux blessures, aux égratignures et aux perforations causées par d'autres animaux domestiques, ainsi qu'aux dommages causés par de petits corps étrangers / débris. La cornée est composée de trois couches de tissu, dont l'épithélium (une couche externe très fine), le stroma (une couche médiane épaisse) et l'endothélium, une couche interne très fine. En cas de blessure, le potentiel de dommages à la vision augmente du nombre de couches percées. La cornée peut simplement être frottée contre, ou elle peut être percée, pénétrée ou perforée. Un traumatisme, comme être heurté par une voiture, peut causer une blessure compliquée, y compris une cornée perforée et des dommages structurels à d'autres parties de l'œil. Une blessure à l'épithélium s'appelle une abrasion cornéenne. Une abrasion est généralement causée par une égratignure d'un chat ou d'une branche et ne pénètre pas dans l'œil. Bien que les dommages puissent être superficiels, des griffes de chat sales peuvent provoquer une infection secondaire à la plaie. La prochaine étape de la blessure, la déchirure de la cornée, résulte de morsures, de traumatismes auto-infligés et d'autres accidents. Comme pour les abrasions, le pronostic dépend de la gravité de la blessure et de la profondeur de la perforation de la cornée. Seul un vétérinaire peut déterminer la profondeur de la blessure.

Des écorchures cornéennes, des lacérations ou des traumatismes contondants peuvent entraîner une affection grave appelée ulcère cornéen. Un ulcère cornéen est une érosion plus profonde à travers tout l'épithélium et dans le stroma. Si l'érosion continue au-delà du stroma, le globe oculaire peut s'effondrer ou se rompre, entraînant une perte de l'œil. Certains chiens (races brachycéphales) sont sujets aux ulcères cornéens. Ces races comprennent le Boxer, le Boston Terrier, le Bulldog, le Carlin, le Shih Tzu et tous les autres avec des visages plats et des yeux proéminents et «bulgy». Les ulcères peuvent également se développer à la suite de maladies telles que la dystrophie épithéliale (faiblesse héritée du Boxer), la kératoconjonctivite sèche (KCS ou «dye eye»), le diabète sucré, la maladie de Cushing et l’hypothyroïdie.

La cornée d'un chien est une centrale à trois couches de cellules qui non seulement offre à l'œil une couche de protection solide, mais contribue également à près des deux tiers de sa puissance de focalisation. Les blessures à la cornée doivent être évaluées par un vétérinaire.

Coût moyen de l'ulcère cornéen, de l'abrasion et de la lacération


Les ulcères oculaires chez les chiens sont diagnostiqués par un examen de l'œil par un vétérinaire. Certains ulcères sont visibles en regardant l'œil directement ou à travers un ophtalmoscope. D'autres sont plus subtils et ne peuvent être vus qu'après qu'un colorant spécial (fluorescéine) a été placé sur l'œil. Le colorant n'est pas absorbé par les cellules épithéliales normales de la cornée, mais il est retenu par la partie endommagée, ce qui rend l'ulcère plus visible.

Certains vétérinaires généralistes et ophtalmologistes vétérinaires peuvent également examiner l'œil du chien avec une lampe à fente, qui est un instrument qui amplifie considérablement la visualisation de la cornée par le médecin, afin qu'elle puisse être examinée attentivement.

D'autres tests peuvent également être effectués sur l'œil si le vétérinaire soupçonne qu'un autre problème oculaire peut avoir conduit à l'ulcère cornéen. Par exemple, la production de larmes peut être testée pour vérifier le KCS.

Si un ulcère cornéen se complique, ce qui signifie qu'il ne guérit pas rapidement ou bien avec le traitement initial, des échantillons de la zone peuvent être prélevés pour une culture bactérienne ou des tests viraux.


Voir la vidéo: Soigner son chien avec lAloé Vera


Article Précédent

Lhassa Apso - Découvrez tout sur cette race bien-aimée et aimante

Article Suivant

Vue rare: hérisson et chiot en aventure

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos