Y a-t-il trop d'animaux de compagnie?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Notre propre Casey s'entretient avec Sue Mahar, présidente de la clinique de stérilisation / stérilisation Cat Care Coalition et coordinatrice de l'adoption de la Noah's Kingdom Humane Society. Sue discute de la question de savoir s'il existe ou non trop d'animaux de compagnie pour un ménage, en tenant compte de la santé des animaux de compagnie, de l'espace pour se déplacer et du revenu d'un ménage donné comme mesure de sa capacité à garder les animaux de compagnie heureux et en bonne santé. .


Y a-t-il trop d'animaux de compagnie? - animaux domestiques

Cette rumination commence par un appel téléphonique de mon frère, mais il s'agit surtout d'animaux domestiques, de chiens et de chats principalement, et de l'évolution de nos mœurs à leur sujet: comment ils sont maintenant considérés comme des pairs et des membres de la famille plutôt que comme des animaux de compagnie, comment nous en sommes arrivés à nous définissons comme leurs tuteurs plutôt que comme leurs propriétaires, si notre obsession croissante pour eux est en quelque sorte un simulacre pour les relations humaines compliquées et désordonnées qui dominaient autrefois nos vies, et si leur apothéose minimise d'une manière ou d'une autre notre sensibilité à la souffrance humaine.

Mais revenons à mon frère. J'ai reçu un coup de fil de lui il y a quelques jours. C'est une personne d'un certain âge qui a eu une vie colorée. Il a servi un passage dans la Garde côtière, puis 10 ans en tant que flic, quittant la force après avoir déterminé qu'il n'aimait ni ne respectait ses supérieurs, puis il est devenu un maître camionneur, conduisant des remorques triples sur la route I-80 Reno à Salt Lake City. Il y a plusieurs années, il s'est inscrit à l'université, a obtenu son baccalauréat en éducation et a obtenu un diplôme d'enseignement. Il enseigne maintenant aux lycéens du quartier le plus pauvre et le plus dur de Phoenix. Il est un machiniste hautement qualifié dont le travail a inclus des motos de Norton magnifiquement personnalisées - comme dans les motos hachées. Il a été marié quatre fois. Il est partout sur la carte politiquement. Il est laconique, bien que sujet à des explosions scabreuses et amusantes occasionnelles. Il a un sens de l'humour qui ressemble au Sahara dans sa sécheresse. Si je devais le décrire succinctement, je dirais qu’il est un amalgame de Hank Hill et de Dennis Hopper. C'est un gars assez dur.

J'anticipais quelque chose de terrible. Et quand il a dit: «J'ai de mauvaises nouvelles», je me suis endurci.

Il est aussi mon seul frère et notre lien est profond. Alors, quand j'ai reçu l'appel, et que l'ébullition habituelle était évacuée de sa voix, j'étais anxieuse. Il semble prendre un plaisir pervers à négliger sa santé, son alimentation est horrible, il est en surpoids et il est aux prises avec une pression artérielle élevée et une variété d'autres problèmes métaboliques. J'anticipais quelque chose de terrible. Et quand il a dit: «J'ai de mauvaises nouvelles», je me suis endurci.

«C'est Moose», dit-il. «Nous allons devoir le rabaisser.»

Le soulagement m'envahit. Moose était son épagneul springer anglais. En fait, il a commencé comme ma épagneul springer. Je l'avais acheté comme chiot, pensant qu'il serait une bonne alternative plus petite à un labrador en tant que retriever. Il était, dans le langage de la chasse au canard, extrêmement «birdy», et je l’avais formé avec désinvolture, alors il a plutôt bien performé sur le terrain. Mais comme tous les ressortissants bien élevés, Moose avait beaucoup d'énergie. Il avait besoin d'un exercice quotidien rigoureux et de beaucoup d'apport émotionnel. Je l’ai acheté à un moment particulièrement chargé de ma vie et je me suis senti coupable de ne pas pouvoir lui accorder toute l’attention dont il avait besoin et qu’il méritait. Alors, quand mon frère est venu un jour, et que lui et Moose se sont pratiquement embrassés par attirance mutuelle, je me suis dit que je ne devrais pas faire obstacle à une relation naissante. Quand mon frère est parti dans sa camionnette, Moose bondissait joyeusement dans le taxi.

C'était il y a huit ans. Et chaque fois que je parlais avec mon frère au téléphone, la conversation tournait inévitablement autour de Moose. Comme il aimait nager toute la journée dans la piscine en été. Son attitude coupable quand il a fait pipi dans un coin de la cuisine. La façon dont ses vols tremblaient adorablement quand il prévoyait une collation. Les 10 000 $ nécessaires pour réparer chirurgicalement une épaule arthritique.

J'ai crié: $10,000? J'ai accusé mon frère de traiter Moose comme le fils qu'il n'avait jamais eu. Il ne l'a pas nié. Et sa femme, dit-il, était tout aussi passionnée par le chien. Moose était le soleil, et c'étaient des corps orbitaux mineurs, se prélassant dans la bienfaisance de son ambiance de chien qui affirmait la vie.

Je me suis donc montré compatissant envers mon frère alors qu’il décrivait tristement l’état moribond de Moose. J'ai fait remarquer que toute chair est de l'herbe, que la chair de l'épagneul est encore plus «herbacée» que la nôtre, et qu'il avait donné à Moose une belle vie, lui permettant de vivre à la hauteur de son potentiel canin. Il était temps de lâcher prise et de lui dire adieu affectueux.

Étouffé, mon frère a accepté. Et puis il a dit: «Oh au fait», et a décrit les tests qu'il venait de subir et qui indiquaient une tumeur maligne qui pourrait bien s'avérer fatale. (Les résultats finaux sont en attente.)

«Alors, ai-je dit, c’est la vraie histoire, non? Je veux dire, abattre Moose est triste, mais ce dont nous parlons vraiment, ce sont vos tests médicaux, et c’est ce qui vous inquiète. Parce que c’est ce qui inquiète moi.

«Non», dit-il, «je peux faire face à tout ce qu'ils trouvent. Mais je me sens vraiment mal à propos de Moose.

Et je le crois, je crois qu'il est beaucoup plus bouleversé par l'euthanasie de Moose que l'imminence possible de sa propre disparition. De plus, il n’est pas une valeur aberrante. Le mème des animaux en tant que peuple est ascendant dans notre culture. Les séances de soutien en deuil pour les animaux décédés sont aussi largement disponibles que les réunions des AA. Les gens parlent de leurs chiens comme des membres de leur famille. Ils meurent en essayant de les sauver des vagues féroces, de la vitesse des voitures ou des sources chaudes brûlantes. Le stéréotype Cat Lady n'est plus risible parce que presque tous ceux qui ont un chat, semble-t-il, sont un partisan félin féroce plutôt que quelqu'un qui «a» simplement un chat. L'assurance maladie pour animaux de compagnie est désormais largement disponible, ce qui n'est pas une mauvaise idée, étant donné que de plus en plus de personnes optent pour la chimiothérapie et la chirurgie à cœur ouvert pour leur apsos de lhassa.

«Les gens considèrent de plus en plus leurs animaux de compagnie comme des membres appréciés de leur famille parce qu'ils le sont à tous égards», déclare Kitty Jones, porte-parole de la Berkeley Organization for Animal Advocacy, un groupe étudiant parrainé par le gouvernement à l'UC Berkeley. «Nos chiens, chats et autres compagnons nous aiment et nous les aimons, nous partageons nos maisons, notre nourriture et nos vies avec eux. Il y a un mouvement croissant pour les animaux dans le monde qui change notre culture et la façon dont nous considérons les autres espèces. Nos justifications de la suprématie humaine et de l’exploitation d’autres animaux s’épuisent. »

Donc, à bien des égards, nos animaux de compagnie sont maintenant - eh bien, nous. Il n'y a pas trop d'années, la vogue était Deep Ecology, la fusion de l'identité humaine avec les plus grandes forces de la nature. Le problème maintenant est que la nature n'est plus «grande». C'est une série de vestiges disjoints, et comme les gens ont déplacé leur attention des ruines fumantes du monde naturel vers les graphiques nets scintillant sur leurs différents écrans, l'envie de se réunir n'est plus si pressante. Dans le même temps, notre obsession pour les écrans a rendu difficile les rencontres avec d'autres êtres humains. Douloureux, même. Combien il est plus facile de se nourrir de nos animaux de compagnie, qui semblent nous aimer inconditionnellement mais qui ne promeuvent aucune exigence autre qu'un bol de nourriture et un quotidien vif et constitutionnel. De plus, ils sont notre dernier lien avec le domaine naturel, ils restent dans un état d'innocence poilue, ils nous font donc sentir réels dans un monde de plus en plus virtuel.

Un sondage Gallup de 2015 a révélé qu'un nombre croissant d'Américains - près d'un tiers d'entre eux - estimaient que les animaux devraient avoir les mêmes droits que les personnes.

Au lieu de fusionner avec la nature, nous avons donc forcé les derniers vestiges de la nature - nos animaux de compagnie - à fusionner avec nous. Malgré leur manque de néocortex fonctionnels, les animaux de compagnie sont considérés comme des égaux par un nombre croissant de personnes. Un sondage Gallup de 2015 a révélé que près d'un tiers des Américains estimaient que les animaux devraient avoir les mêmes droits que les humains, contre 25% en 2008.

«Le fait que les chats, les chiens, les vaches, les porcs et d’autres animaux soient nés dans des corps différents du nôtre ne rend pas moins dignes de l’égalité des droits d’autonomie corporelle et de liberté», déclare Jones. «Par droits, nous entendons le droit d'être soigné et nourri, le droit de ne pas être torturé, le droit d'être avec sa famille, le droit de ne pas se faire trancher la gorge. Les scientifiques ont démontré que les animaux sont intelligents et sensibles, mais plus important encore, (ils) sont capables de souffrir. Dans notre capacité à souffrir et notre désir de vivre et d'être libre, nous sommes tous égaux.

En bref, les gens ne veulent pas simplement se défouler sur la plage avec leurs animaux de compagnie. Ils veulent, d'une manière ou d'une autre, passer au niveau supérieur, engager leurs chiens et chats sur un pied d'égalité sur un plan émotionnel et spirituel (sinon intellectuel) plus profond. Sans surprise, les universités américaines - y compris Cal, bien sûr - sont à la pointe de la lance de ce mouvement. Berkeley autorise désormais les «animaux de soutien» dans les dortoirs des campus, et les étudiants s'accordent largement sur le fait que des créatures chaudes et floues peuvent être essentielles pour faire face au stress inhérent à la poursuite d'études supérieures. De nombreux groupes du campus, dont la BOAA, se consacrent au soin des animaux, à l'activisme animal, bref, à tout ce qui touche aux animaux, qui, d'un point de vue pratique, revient généralement aux chats et aux chiens.

«Je considère vraiment mon chat comme un membre de la famille», observe John Siano, un étudiant de 19 ans spécialisé en administration des affaires et en informatique et coordinateur graphique et technique de Paws and Claws of Berkeley, une organisation de campus récemment créée qui offre aux élèves la possibilité d'aider les animaux dans le besoin. «Je pense qu'une des raisons est qu'elle vocalise beaucoup. Il y a ces différents tons qu'elle utilise, et quand elle saute sur mes genoux et miaule, j'ai l'impression d'avoir vraiment une conversation avec elle. Ce serait dur ne pas être profondément attaché à elle. Elle fait partie de ma vie. "

Siano fait régulièrement du bénévolat dans des refuges pour animaux et des programmes de sensibilisation pour les propriétaires d'animaux, et il estime Paws and Claws parce que c'est un lien social, un endroit pour rencontrer d'autres étudiants qui partagent ses intérêts centrés sur les animaux. Mais il prend également soin de différencier quatre jambes et deux jambes lorsqu'il s'agit de quantifier l'émotion.

«Si j'ai perdu mon chat», dit-il. «Je serais profondément déprimé. J'aurais vraiment mal. Mais non, ce ne serait pas comme perdre un être humain qui est proche de moi. Ce ne serait pas la même chose. J'ai beaucoup de vidéos de mon chat et je pense que cela m'aiderait à traverser la douleur. Les bons souvenirs aideraient.

Il y a quelques heures, j'ai reçu un autre coup de téléphone de mon frère. Lui et sa femme venaient d'euthanasier Moose. Ce n’était que la deuxième fois de ma vie que j’entendais une prise dans sa gorge. La première, c’était il y a quelques années, alors qu’il était au lit de mort de mon père au Phoenix Veterans Center. Mon père avait été un survivant de la marche de la mort de Bataan et un prisonnier de guerre, et quand ils ont drapé un drapeau sur son cadavre et l'ont fait rouler dans les couloirs, les vétérinaires et les membres des services actifs se sont tenus à l'écart et ont salué le passage de la civière. À ce moment-là, mon frère a dit, il l'a un peu perdu.

«Quand ils ont donné le vaccin à Moose,» a dit mon frère, «il s'est totalement détendu et j'ai réalisé à quel point il souffrait.» Il toussa, essaya de continuer, mais n'y parvint pas.

Peu de temps après notre conversation, sa femme a publié des nouvelles de la mort de Moose sur sa page Facebook. Bien que ses paroles aient été retenues, son chagrin était explicite entre les lignes et elle semblait inconsolable.

J'ai possédé de nombreux chiens et chats, et je les ai aimés de manière mesurée, d'une manière qui n'était pas du tout comparable à l'amour que je ressens pour ma famille ou mes amis. Je ne peux pas ressentir un animal de compagnie comme mon frère, sa femme et John Siano ressentent le leur. Ce que je faire la sensation est un peu aliénée, quelque peu déconnectée des normes actuelles. D'une manière ou d'une autre, je ne peux pas penser qu'il soit tout à fait salutaire de prodiguer le même amour, la même attention et les mêmes ressources aux animaux de compagnie que, par exemple, les enfants. Mais je me rends compte que je ne suis pas dans le courant dominant. Si j’étais un animal autre qu’un être humain, je serais un Apatosaurus qui avançait vers les fosses de goudron. Les animaux domestiques, pour le meilleur ou pour le pire, règnent désormais.

Un dans une série de perspectives personnelles. Nous invitons les écrivains et les lecteurs à soumettre leurs propres essais - l'inspiration peut venir de Californie magazine ou California Magazine Articles en ligne, les actualités ou les problèmes du jour. Lire la suite:


Votre animal mange-t-il bien?

Des conseils d'experts 24h / 24 et 7j / 7 pour les besoins uniques de votre animal.

Combien de friandises pour chiens devriez-vous donner à votre chien?

La réponse à cette question peut être un peu ambiguë. Selon l'American Kennel Club (AKC), les friandises devraient représenter 10 pour cent (ou moins) de l'alimentation quotidienne de votre chien. Mais qu'est-ce que cela veut vraiment dire?

«En ce qui concerne les friandises, ce n'est pas une question de nombre, ce qui est en fait pratique, car vous pouvez être flexible», explique Leanne Lilly, DVM, résidente en médecine comportementale à l'Université d'État de l'Ohio à Columbus. «C'est plus sur le contenu nutritionnel.»

L'American Society for the Prevention of Cruelty to Animals (ASPCA) ajoute que de petites gâteries adaptées sur le plan nutritionnel sont acceptables pour à peu près n'importe quel chien, à condition qu'elles n'augmentent pas considérablement l'apport calorique. «À titre de référence, pour un chien moyen de 40 livres, une seule croustille de pomme de terre est comme un humain mangeant un Big Mac entier», explique le Dr Lilly.


Plus à aimer: un nombre sain d'animaux et combien est trop

L'hôpital vétérinaire de Leon Valley aime nos animaux tout autant que la personne suivante. Les animaux domestiques sont une grande partie de ce que nous faisons, et nous pouvons comprendre l'impulsion de permettre à votre famille à fourrure de grandir sans limites.

Bien que le bon nombre d'animaux de compagnie puisse varier d'une personne à l'autre, il existe certaines limites quant au nombre d'animaux que vous devez amener dans votre maison. Combien est trop? Existe-t-il vraiment une telle chose?


Pourquoi perdre un animal fait si mal

«Tant que l’on n’a pas aimé un animal, une partie de son âme n’est pas réveillée.» - Anatole France

La pire crainte d'un propriétaire d'animal est de perdre un compagnon bien-aimé. Pour ceux qui ont vécu cette perte, il y a généralement une histoire poignante à partager sur le décès d'un chien ou d'un chat chéri. D'un propriétaire à l'autre, nous comprenons la douleur intense et le vide qui surviennent après cette perte. Il n'y a pas de moyen correct de pleurer et de travailler à travers ce processus, car tout le monde suit un voyage différent avec un animal de compagnie.

Un animal de compagnie peut symboliser un enfant, un frère ou une sœur, un meilleur ami ou un compagnon de longue date. Les chiens et les chats vivent en moyenne 13 ans, suffisamment de temps pour vraiment entrer et vivre dans votre cœur. Ils font partie de votre famille et de votre vie quotidienne. Votre routine matinale peut ne pas être complète sans jouer à chercher, faire une promenade avec votre chien ou vous blottir contre votre félin.

La mort d'un animal de compagnie peut être une expérience vraiment traumatisante et créer un grand vide dans nos cœurs et nos vies - comparable à la perte d'un membre de la famille proche ou d'un ami. En tant qu'humains, nous projetons sur nos animaux de compagnie bien-aimés nos pensées, nos émotions et nos idées: nous nous voyons dans nos animaux. La croyance commune selon laquelle «les propriétaires en viennent à ressembler à leurs animaux de compagnie» n'est peut-être pas un truisme littéral, mais plutôt une figure de style indiquant que nos animaux de compagnie sont nos objets personnels.

Les membres de ma famille à quatre pattes

J'ai eu sept chiens, donc je pourrais être biaisé quand je les appelle "l'amour courant". De nombreuses personnes connaissent leur chien depuis plus longtemps que leur femme ou leurs enfants, il n'est donc pas surprenant que leur perte puisse être dévastatrice même si elle n'est pas soudaine. Je n'ai pas réalisé leurs effets Cupidon furtifs jusqu'à ce que l'un des miens, un berger allemand nommé Snitzel, soit porté disparu pendant trois jours de larmes.

Quand un chauffeur de camion de gravier costaud a fait des commentaires sexuellement provocants à ma femme, Snitzel est venu en courant, sans un mot, en grognant et en prenant une position protectrice à ses côtés, et cela a mis fin à ses commentaires et à sa présence. Et il existe de nombreux exemples de chiens sauvant des humains, traits également observés dans les Marines de combat et exprimés dans leur mantra "Semper Fidelis" (toujours fidèle ou toujours fidèle). Sans surprise, une étude publiée en 1988 dans le Journal of Mental Health Counseling a révélé que les propriétaires de chiens placaient leur chien aussi près que le membre de leur famille le plus proche et le plus proche de tous dans 38% des cas, a rapporté Joe Yonan dans Le Washington Post.

Pour comprendre la parenté des chiens et des humains, nous pourrions examiner les qualités que les humains pensent que leurs amis devraient avoir. Laura Argintar dans ADVICE suggère qu'ils incluent: pas de jugement, authenticité, fiabilité, acceptation, respect, pardon, soutien, fiabilité, prévenance, être un bon auditeur, partager l'humour, l'amour. Comment cela se compare-t-il aux humains que nous connaissons? Dois-je en dire plus?

L'ampleur du chagrin de la perte d'un animal de compagnie

Un animal de compagnie est vraiment un cadeau qui peut changer votre vie et vous apporter un bonheur et une gratitude monumentaux. Les animaux de compagnie vous enseignent la responsabilité, la patience, la gentillesse, la discipline, l'esprit ludique et, surtout, l'amour inconditionnel. Même si votre chien mâche votre canapé, gratte vos portes et parvient à manger toutes les chaussettes que vous possédez, vous trouvez toujours un moyen de partager votre maison et votre cœur avec votre compagnon.

La mort d'un animal domestique peut blesser autant que la perte d'un proche ou d'un ami. Il est courant que les humains aient des conflits avec les membres de leur famille à propos de la religion, de l'argent, de la politique, etc. - des conflits qui peuvent créer une distance émotionnelle entre eux. Les humains et les animaux domestiques n'ont pas ce type de conflits - les animaux domestiques dépendent à 100% de leur compagnon humain. Oui, vous pouvez vous fâcher contre votre chien pour avoir mâché vos lacets ou laissé une «surprise» sur votre tapis, mais ces sentiments de frustration et de colère se dissipent rapidement après que votre animal vous regarde avec des oreilles drôles et des yeux grands ouverts.

Selon un article qui a passé en revue plusieurs études et a été publié dans la revue Society & Animals en 2002, la mort d'un animal de compagnie peut être aussi dévastatrice que la perte d'un être humain.

Les étapes du deuil

Les personnes qui n’ont jamais eu d’animal de compagnie pourraient ne pas comprendre la perte et invalider vos sentiments au cours du processus de deuil, mais ne leur permettez pas de dicter vos sentiments. Il est normal de se sentir dévasté après la perte d'un animal de compagnie. Il est courant de croire que votre chien ou votre chat sera toujours là pour vous accueillir à la porte lorsque vous arrivez à la maison. De nombreuses personnes se sentent déloyales si elles décident d'adopter un autre animal de compagnie.

Dans son livre, Sur la mort et la mort, Elisabeth Kübler-Ross a identifié cinq étapes du deuil: le déni, la colère, le marchandage, la dépression et l'acceptation. Les gens ne parcourent pas ces étapes de manière séquentielle, parfois la colère vient en premier ou le déni vient en troisième. Cela n'a pas d'importance.

Le déni est une partie normale du processus de deuil. Assurez-vous simplement de ne pas nier votre douleur. Permettez-vous d'exprimer vos sentiments de la manière qui vous profite. Exprimer vos sentiments peut être vraiment cathartique.

Colère est une étape normale du deuil et il est courant que les propriétaires d'animaux se fâchent contre le «pourquoi» et le «comment» de leur animal est mort. Était-ce un terrible accident? Était-ce une maladie ou une maladie incurable?

Se mettre en colère contre la raison du décès de l'animal pourrait éventuellement conduire à marchandage. Vous pourriez vous dire des choses comme: «Si seulement je pouvais passer trois jours de plus avec Fido.» Les constants «et si» et «si seulement» peuvent être extrêmement stressants et troublants.

Dépression ou la tristesse est une autre étape du modèle Kübler-Ross et, pour beaucoup, l'étape la plus longue. Certaines personnes garderont toujours une petite quantité de tristesse dans leur cœur pour leurs animaux de compagnie bien-aimés.

Acceptation est la dernière étape, mais accepter une perte ne signifie pas oublier les souvenirs. À ce stade, vous pouvez avoir l'impression que votre vie redevient normale et vous pouvez même envisager d'adopter un autre animal de compagnie.

Tout le monde pleure différemment

Le deuil n'a pas de calendrier ni de limites. Tout le monde souffre différemment et pour des durées différentes. Votre niveau de chagrin peut dépendre de votre âge et de votre personnalité, de l’âge et de la personnalité de votre animal, des circonstances de la mort de votre animal, ainsi que de la relation entre vous et votre animal. Souvent, les personnes qui vivent seules mettent plus de temps à pleurer parce que leur compagnon a joué un rôle si important dans leur vie. Il en va de même pour les personnes handicapées qui perdent un chien de thérapie ou de vision car l'animal n'était pas seulement un compagnon mais aussi une aide vitale à leurs tâches quotidiennes.

Si vous ou un être cher avez récemment perdu un animal de compagnie, essayez de vous souvenir de votre compagnon en gardant l'amour en vie. Peut-être encadrez une photo de votre animal de compagnie, plantez un arbre à la mémoire de votre animal, créez une pierre tombale symbolique ou, si vous incinérez votre animal, gardez les cendres dans un endroit spécial. Garder en vie les souvenirs de votre compagnon bien-aimé peut être le moyen le plus sain de surmonter le chagrin.

Contribution de Kristen Fuller, M.D.

Bel article, merci. J'ai perdu mon cher Oreo en février après 10 ans et demi avec lui. La douleur était insupportable. C'est incroyable à quel point certains peuvent être insensibles, comme "ce n'est qu'un chien"

Bonnie e

Je comprends totalement d'où tu viens. Je devais faire déposer mon chien Patch dimanche. Il avait 15 ans et mal. C'est mon premier chien et je ne savais pas à quel point cela me frapperait. Mes parents n'ont jamais eu de chien et ils se moquent de moi, car encore une fois, c'est le syndrome du «c'est seulement un chien». Je sens que je dois cacher mes sentiments, mais je ne veux pas. Ça fait mal comme l'enfer.

Mes copains gwo

J'ai tellement mal aujourd'hui (un mois plus tard). Mes deux chiens avaient 15 ans et étaient tous les deux prêts à jouer dans le parc pour chiens. Ils me manquent plus que je n'aurais pu l'imaginer. Je me dis que c'était la bonne chose à faire mais parfois j'aurais aimé attendre un autre jour ou une autre semaine.
Je vais bien de temps en temps mais j'ai perdu le sentiment de joie que j'avais avec eux. Ils m'ont tellement appris et m'ont donné tellement de bonheur pendant 15 ans, ce qui a rendu facile d'être une `` maman de chien ''

Mes deux copains

J'ai tellement mal aujourd'hui (un mois plus tard). Mes deux chiens avaient 15 ans et étaient tous les deux prêts à jouer dans le parc pour chiens. Ils me manquent plus que je n'aurais pu l'imaginer. Je me dis que c'était la bonne chose à faire mais parfois j'aurais aimé attendre un autre jour ou une autre semaine.
Je vais bien de temps en temps mais j'ai perdu le sentiment de joie que j'avais avec eux. Ils m'ont tellement appris et m'ont donné tellement de bonheur pendant 15 ans, ce qui a rendu facile d'être une `` maman de chien ''

Lo.sing un animal de compagnie

Bonnie
Je viens de perdre mon beau garçon de 16 ans. Je ne peux pas m'arrêter de pleurer. Tu as raison, ça fait mal comme l'enfer. J'ai perdu une autre chère fille il y a deux ans. Le chagrin est terrible mais vous apprendrez à faire face comme je sais que je le ferai éventuellement. J'ai un autre joli petit champignon dont je dois prendre soin et savoir que le moment venu, ce sera horrible, mais c'est le prix que nous devons payer pour les années d'amour que nous partageons avec eux.

Perdre un animal de compagnie

ya moi à je viens de perdre un chien de cinq mois alors j'ai été tellement déprimé que je ne peux même pas sortir de ma chaise à l'école je les manque tellement que je ne sais même plus quoi faire de ma vie

Aide sur les films

Pour moi, regarder des choses comme Marley et moi a aidé. Je veux dire qu'ils sont tristes, mais cathartiques.

Rupture puis perdu mon minou

Je sais combien il est difficile de perdre un animal de compagnie adorable. Mon adorable Mia a disparu après 3 ans de toujours dormir avec moi et jamais loin. Je suis tellement déprimé que je ne peux pas sortir de la maison pendant mes jours de congé. Venir après une rupture était comme un double coup. J'essaye de faire du yoga et de rencontrer des gens. Très difficile. Personne ne veut entendre vos problèmes. L'exercice et la musique joyeuse peuvent aider, mais je pense que nous devons nous affliger. Meilleurs voeux à vous.

Logan

Mon Rottweiler Logan a reçu un diagnostic d'ostéosarcome en septembre. J'ai eu sa jambe amputée 2 semaines plus tard. L'entreprise dans laquelle je travaille depuis 8 ans m'a licencié car je suis parti plus d'une semaine après la prise de force. Je voulais être avec Logan après son opération et j'ai même demandé au vétérinaire d'écrire une lettre. Mon patron a dit exactement la même chose: "C'est juste un chien. Pas une personne". Il est décédé le 4 avril. Je serai toujours étonné du manque de compassion des gens qui peuvent dire cela. Je suis vraiment désolé pour votre perte.
-Olivie

Merci

Merci Olivia
Je suis aussi désolé pour votre perte. C'est tellement dur

Perte d'animal de compagnie

Jamais, ne comparez jamais la perte d'un animal de compagnie à celle d'un enfant. «Je sais ce que tu ressens parce que mon chien est mort», a été quelque chose que j'ai entendu après la mort de mon enfant.
CE N'EST PAS LA MÊME CHOSE! Jamais.

Même idée

J'ai perdu les deux, et même si ce n'est peut-être pas la même chose, ce n'est pas si différent non plus. De nombreuses variables joueront souvent un rôle, mais pour moi, c'était définitivement le même jeu de balle. Une perte débilitante. Une partie de mon cœur s'est arrachée à mon âme même. Il ne se passe pas un jour sans que mon compagnon et meilleur ami me traverse l'esprit, me rappelant ce que vous et le dévouement qu'elle a apporté à ma vie autrement vide. Elle m'a sauvé. Point final.

Perte d'animal de compagnie

La douleur peut être pire pour certains de perdre leur chien. Vous ne pouvez pas comparer la perte d'une autre personne, alors vous avez raison, ce n'est pas la même chose. Mais leur chagrin est tout aussi réel que le vôtre. mon chien était mon enfant.

Douleur causée par la perte d'un animal de compagnie

J'ai 86 ans et j'ai perdu mon petit ange gardien en août 2016. Elle était une Bichon Frise et a développé un cancer de l'abdomen. Elle était toujours à mes pieds. Quand elle voulait une friandise, elle s'asseyait et tendait les bras vers moi dans l'attente. Je l'ai toujours récompensée. Je l'aimais beaucoup et je n'ai pas encore dépassé le fait de devoir la faire euthanasier. C'était la chose la plus difficile que j'aie jamais eue à faire dans ma vie. Il n'y a pas un jour qui passe où je ne pense pas à elle, et je m'étouffe pendant un moment. Pendant que je restais assise pendant des heures devant mon ordinateur, elle s'allongeait dans son petit panier que j'avais construit pour elle. Sa présence dans ma vie m'a définitivement appris beaucoup de choses. … Dont l'un est ce qu'est vraiment le véritable amour inconditionnel.

Perdu d'un animal de compagnie aimé et attentionné.

Oui, je comprends vraiment. Mon petit gars n'était pas vraiment mon chien mais Blaza était mes filles et je ne sais pas si je suis folle ou quoi, mais je suis sûr que nous avions une sorte de lien fort les uns avec les autres. Il était malade et a dû quitter son peuple et je trouve cela très difficile. Il est passé dans les bras de ma fille chez les vétérinaires le 2/01/2109 donc seulement nouveau dans ce chagrin total. J'ai eu d'autres animaux de compagnie et quand ils sont partis, j'étais triste et bouleversé, mais cela semble si difficile de savoir que je ne peux plus tenir ce petit chéri. Blaza était une croix maltaise avec un visage souriant joyeux et une grande personnalité et beaucoup d'amour pour tout le monde. J'aurais aimé pouvoir passer plus de temps avec lui, mais le pouvoir des autres (des gens terribles) et la distance ne le permettaient pas. Si triste. S'il vous plaît, trouvez du réconfort George dans l'amour que votre petit compagnon vous a donné à vous et à vous. Prenez garde et regardez vers le ciel, ils nous attendent. Gail

C'est pire

Cela peut être pire, selon les circonstances. Perdre notre chien est la chose la plus difficile que j'ai jamais eu à traverser, et j'ai traversé beaucoup de traumatismes et de pertes. Je ne veux même pas vivre sans elle.

Je connais ce sentiment

la douleur est horrible je sais. C'était vraiment mon enfant. Tu sais ce qui me fait avancer? La pensée qu'il voudrait que j'aille mieux. Il était toujours heureux de me voir heureux. Quelles merveilleuses créatures. Essayez de penser de cette façon aussi s'il vous plaît, je sais à quel point c'est difficile. Je ne sais pas encore comment je vais gérer cette douleur, mais je ferai de mon mieux, pour lui. Faites le deuil autant que vous en avez besoin, pleurez toutes vos larmes, mais essayez de récupérer, étape par étape, car c'est ce que votre petit bébé voudrait que vous fassiez. C'est ce qui me maintient en vie maintenant.

Je suis totalement d'accord avec toi. Ma chère partenaire a dû y aller (contre toute ma douleur et mon déni) parce que maintenant j'ai réalisé les leçons qu'elle est venue m'enseigner et qui autrement auraient appris. Ils étaient juste maîtres de la façon de vivre le présent et d'être heureux à tout moment.

Si tu le dis

Comment saurais tu? Avez-vous déjà perdu un chien? Je suis sûr que perdre votre progéniture a dû être difficile pour vous, mais cela ne vous donne pas le droit d'invalider les expériences de quelqu'un d'autre de perdre quelque chose qu'il aimait.

Gens

Ce n'est vraiment pas le cas. Vous portez quelque chose pendant neuf mois et prévoyez de vous enterrer et de les regarder devenir les meilleures personnes et devenir des citoyens actifs. Faire de grandes choses pour rendre le monde meilleur et ils meurent si jeunes et vous reconnaissez tout ce que le monde aurait pu perdre. J'ai l'impression de comparer la mort d'un chien à un enfant est irrespectueux. Un chien sera simplement toujours un compagnon et n'aura jamais besoin de vous. Ou pas besoin de vous ou grandir, marier et transmettre les traditions à leurs enfants. Les chiens n'ont pas de vie en dehors de la leur. C'est ridicule combien de personnes comparent cela à la perte d'un enfant.

Ce n'est pas la même chose que de perdre un

ce n'est pas la même chose que de perdre un enfant et je doute fort que la plupart des gens ne soient pas d'accord avec vous. la DOULEUR que nous ressentons EST la même et le processus de deuil est tout aussi important pour ceux qui perdent un animal de compagnie. les personnes qui perdent des animaux ont également besoin de compassion. pourquoi est-ce un problème pour les gens de toute façon? laissez les gens faire ce qu'ils doivent faire pour guérir! si quelqu'un dit qu'il sait ce que vous ressentez parce qu'il a perdu son chien, il n'a pas l'intention de minimiser la perte d'un enfant. ils veulent que vous sachiez qu'ils comprennent votre douleur.

C’est parce que vous comparez indirectement un enfant mort à un chien. Ce qui est offensant. Comme si c'était un geste de compassion qui est impoli. Comme si vous passiez par le processus de deuil de la même manière, mais vous ne devriez pas être comme oh je sais parce que j'ai perdu un chien. Parce qu'à la fin de la journée, vous pouvez aller adopter la même race de chien et le nommer de la même manière et les chiens ont l'air presque identiques, mais vous ne pouvez pas le faire avec un enfant. C'est donc impoli. C’est pourquoi c’est offensant et c’est pourquoi les gens se soucient. Les gens qui ont perdu des enfants et il n’est pas acceptable de rabaisser leurs enfants au détriment des animaux.

C'est offensant pour VOUS. nous pouvons

c'est offensant pour VOUS. nous ne pouvons pas parler pour les autres. il s'agit de l'intention de la personne qui parle et de douter que l'intention est de lancer une insulte à un parent en deuil. Je ne pense pas que l'on puisse dire quoi que ce soit à un parent qui pleure la perte d'un enfant qui soit très franchement utile. tout ça fait mal. c'est inconsolable. je ne peux pas imaginer perdre un enfant. je ne pense pas que ça guérisse jamais. surtout si le parent est responsable du décès. par accident je veux dire. la culpabilité serait insupportable.

C'est offensant pour le parent. Mais si vous croyez vraiment qu'il n'y a rien à dire, pensez-vous que vous approchiez d'un parent en deuil et que vous disiez oh, je suis désolé d'avoir perdu un chien, je sais ce que vous pensez est approprié!? Comme pensez-vous que ça va. Quand les gens ont des enfants, ils s'attendent à ce que cet enfant vive plus longtemps qu'eux. Lorsque vous obtenez un chien au mieux, le chien ne durera que 11 à 15 ans, le chien le plus âgé avait 29 ans. Pensez-vous que c’est juste d’être comme si mon chien est mort? Je sais pourquoi c’est comme perdre un enfant non. Parce que la plupart des gens savent que leur chien va mourir de leur vivant et d'abord, mais la plupart des parents ne le font pas. Comme si c'était offensant, aussi gentil que vous essayiez de le mettre

Non, je ne choisirais pas ceux-là

non, je ne choisirais pas ces mots car cela ne serait probablement pas utile et l'idée est d'être utile.

ce que je dis, c'est que si un ami dit quelque chose comme ça, il est peu probable qu'il essaie de saper la perte. ils ne sont probablement tout simplement pas doués pour gérer ce genre de situations. ils se souviennent de la douleur de la perte.

Ils ne seraient pas bons

Ce ne serait pas un bon ami. Comme vous pouvez excuser un comportement irrespectueux impoli, mais vous ne pouvez pas vous attendre aux autres aussi. Comme honnêtement
If my child died and someone said that too me or even made the comparison in my presence knowing my kid is dead . They would X out of my life . Like I’ve had a dog that died and I was so young it put me in a shock sadly ( I was 4 ) . Like I didn’t understand why my bff died . And as I got older some was stolen . The pain was tragic both dead and undead . Another died when I was older. But I’ve seen people who have lost kids and had the common sense not to be like I understand because I had some tragic dog losses . Because we don’t

I came here because we just

i came here because we just had to have our cat euthanized. she became ill very suddenly. she ended up having FIP, which is 100% deadly, what's worse is that i made a mistake and brought a kitten into our home that carries the virus and it ended up killing our beloved friend. she was and is a part of our hearts. we are grieving right now. i know that some day it will pass and i will remember the good things. she was only 5 so we were expecting 8 to 10 more years and she was so bright and alive and all of the sudden she sank like a rock.

right now, if i see a toy of hers i breakdown. my husband disposed of all of her belongings for me because it was too much for me. he accidentally forgot to get rid of some of her food in the fridge and when i saw it, i broke down. just before we took her to be euthanized, my whole body shook. i still shake at the time of her death..i do it without thinking. it just comes over me.

i miss her sleeping with us. she was an absolute sweetheart. she would look into my eyes and rub my nose. when she got sick, she barely acknowledged me. it was so painful. when we finally took her to be put down, just before the vet performed the procedure, she looked into my eyes and rubbed my nose. i fell apart. my heart is broken. if i had a friend lose a child, i wouldn't compare my loss to her loss but believe me, i'm feeling loss and pain right now.

Sorry for your loss . I came

Sorry for your loss . I came here to try and understand my boyfriend reaction when he lost his dog . Homie went down bad and I hate to say grieved as if a person died . Something I was slightly confused on so I researched the topic. I understand grieving for things is a personal thing . I just felt the original comment was a little extra was the only reason I commented . Like my whole live dogs have been my friends but never the same
To human value In my eyes as far as life goes . Even thought I cried a few day when mines died , the other stolen . But I was always over it within a month . So I needed help to help him .

I think he will be fine but

i think he will be fine but we all grieve differently. there are some stories in the comments that could be helpful to you. it's nice to have people who understand.

That's fine

And people who lost kids had better keep quiet about know how we feel when we lost pets if they never had any. This page is about losing pets not about making people feel like crap because some of you think pets aren't as important as people.

And people who lost kids had better keep quiet about know how we feel when we lost pets if they never had any. This page is about losing pets not about making people feel like crap because some of you think pets aren't as important as people.

I totally agree. why do humans think we are more privileged than other animals on this planet? is my life more precious than, say a lion's or . whatever animal? We all have same right to life on this Earth and we all are equal, animals and humans. I lost my dog daughter three yrs ago and I still cry and I still want to die, and it hurts like hell. it hurts so much, my soul hurts. And any of you people out there who think that we are crazy or whatever 'cause we are grieving after animal can get the f*&k out of this topic, this is about loosing a pet, not loosing a human child.

And yet

Study after study have shown losing a pet can be AS bad or worse for pet owners. People should ALL use some common sense whether it's a pet or a family member or friend and not make stupid comments. And they also need to stop trying to make themselves feel superior by pointing out they think humans are more valuable than pets. Because, quite honestly, I don't know their kids, and don't care about them. So if I had the choice of keeping my cats alive, or their kids I'd pick my cats every day. Just like some people with that choice would pick their kids over other people's kids. My cats ARE my kids. To me.

Why are you on this site?

You seem to be here just to be a jerk about comparing people's pets to parents losing children. To some of us without children these ARE our children. Sorry if that doesn't equate to you, but you trying to make other people feel like their loss isn't as real is asinine. Study after study have shown it's just as bad and sometimes much worse. So go ahead and keep thinking it's no big deal when people lose pets.

Ah bon?

You're obviously here to troll. Does it make you feel better to point out to people that in your opinion the loss of a pet is no big deal?

Ah bon?

The way you're dismissive of people's pets is astonishing. YOU can go have your child cloned. We have the technology, so following your logic of just getting another do of the same breed you can just go clone your dead child and have another one.

Because you no one think

Because you no one think their child is going to die before them . But the dog legit only has 16 years if your lucky . Like you can clone a child but it’s not perfected yet and not accessible to the public . Buying a dog is damn near free .

This article is affirming the

This article is affirming the deep pain and loss that comes with losing a special, once-in-a-lifetime pet. I just lost my special cat. There will never be another special cat like him in my life. He was a once in a lifetime blessing. He was so unique, so intelligent, so silly, so expressive, so athletic, so easygoing, so adorable, so loving, so friendly. He was amazing. He was such a blessing. He found me in my front yard when he was a kitten and decided to stay with me for almost 18 years. Through the years I always thought I would one day have a child of my own. That never happened. Thankfully this one of a kind cat magically appeared 18 years ago. He brought me so much happiness. He was so wonderful.

The insensitive people posting comments about how children are one of a kind, but pets can be replaced with an identical. are the kind of people who shouldn't be breeding identical versions of themselves.

Child vs pet death

the main thing here is that this is a space for people who are grieving the loss of a beloved pet. it's not meant to be a support group for those who have lost a child. it's very unkind that this space has been hijacked by people angrily telling us it's not as bad as losing a child. that's off topic and the reason we need a support group for losing a pet is because it can be hard to find people who understand. i don't have anyone to talk to when i lose a pet. it's helpful to have the support of people who understand.

My furbaby death

Wow . I came to this article for some guidance and I fell sick and am in tears. I dont have any children and my husband died tragically in a MVA 6 years but I had a dog .She the other great love of my life she licked my tears and consoled me when nothing could brought me back to life and saved me from the darkside . we never spent a day apart she got sick and declined quickly but i knew years ago she would never make me take her to a vet and she didnt .She held on like a brave and forgiving soul never complaining once like she didnt want me to have suffer. a few days ago she fell against the door trying to get outside to pee and couldnt get up she looked so distraught she had peed in house she was a big pitty My friend and i picked her carried her to the bed where we had snuggled every night since i had her.i gave her some pain medicine , aliitle bath and a massage a whispered all my love to her for hours telling her it was okay for her to go.my people left in the middle of the night ,exhausted and heartbroken i cuddled up behind my girl with my head buried in neck my arms around and fell asleep .when i woke up she was all but gone except a flicker her in eyes as she looked right into my soul and closed them for the last time. I am completely devastated and well actually cant believe how insensitive people on this post can be This was my child and I see only darkness I dont expect everyone to understand but rather respect the grief. no wonder my dog was the best person I knew

So sorry

i know exactly how you feel. we just lost a kitty who was an absolute doll. it happened fast and she was only 5. her history was a bit sad before she was adopted by us but she still had an innocent and gentle spirit. very special. loved being held and talked to. she had a virus that was incurable so we had to have her euthanized. she looked in my eyes and rubbed my nose right when the dr. began the injection. it nearly destroyed me.
we are just crushed and heart broken. when we are ready, we plan to adopt another rescue. she can't be replaced but it's very loving to take in an animal in need and that's something we can do to help make a difference in this world. i am glad you had such a great friend to help you through your grief.

you don't have to worry about insensitive comments made anonymously on the internet. this very compassionate article and the comment board is here for you and all of us who understand.
right now your energy needs to be focussed on grieving and taking care of yourself.
there are people who do not understand and for some reason they are not willing to try to be understanding and be supportive. it's good to recognize these people and stay away from them right now. i don't talk to my family because they are not compassionate people. i don't want to be hurt further. it's unfortunate but i don't control their feelings.
may i suggest that you find a thoughtful therapist to talk to?relying on the internet for support can be great but you do run the risk of opinions that might be hurtful.
you aren't alone. your pain is real and you deserve compassion. please take good care of yourself.

The other love of your life

Dear Dog Mom
Unfortunately, a minority of people who are not necessarily grieving the loss of their pet have stumbled on this blog and because of their own grief (loss of a child) are not as empathetic to those who have lost pets. Please ignore comments that add to your pain and draw comfort from those who are in your position.

It came across the blog when I lost my furry princess "Summer". She was such a loyal and loving member of our family and eased the emptiness of our home when our 4 children grew up and flew the next. Summer was a happy character who sensed when you weren't well and would curl up next to you as long as you were poorly. She kept going when she got cancer and taking her to the vets for the last time wrenched our hearts out. My hubby howled with grief in the middle of the night. For weeks our grief went on and I could not explain why we felt like this. I must explain that we are both nurses and we have lost our own parents and other family members. We are used to dealing with death and the dying. We were not prepared for the deep sense of loss, desolation and despair we felt. This blog helped me make sense of my feelings.

So I am reaching out to you to tell you that I can totally empathise with your pain and grief. It does ease but you will never forget your fur baby. Be kind to yourself and hold on to the happy memories that you have had. My post script to this is that 1 year ago we adopted another precious bundle. "Ruby" lost both her former parents within 2 weeks of each other and came to us still in grief herself. We found our hearts opening to her and she is now a big part of our lives now. She will never replace Summer but she is another darling to love. Wishing you peace xx

Merci

Rexie, you are a saint. Thank you for your understanding, love, and support. (And, thank you for stopping that heartless, nasty thread in it's tracks.)

Sorry for your loss

Some of these people are idiots and not pet lovers and will never get it.

Death of loving pet/kid

You are wrong. I've lost both kid+ dog to death. I cry more about my dog's death. I wanna die too, but I got another dog. When this dog dies it'll probably kill me too.

Why did you even post

Trying to make pet owners feel guilty? Know what, ordinarily I would feel bad for someone losing a child. But because you are a heartless biiiiitch, screw you. You don't understand anything. And because of your cold useless heart you deserve all the grief you get!

Lo.sing a pet

No, it's not the same as losing a child. That is the most dreadful thing. Never the less, it is still devastating.

What do you mean it's not the same?

Studies have shown it can be much worse than losing a child. Do some research before just throwing things like that out there. And only someone who lost a child and a pet would be able to make that comparison, and only if they truly loved both, and even then it would be subjective. I lost one of my best friends to suicide and I lost the closest thing to me when my cat died. If I could bring one of them back I'd take my cat every single time. My cat didn't choose to end his life, my cat loved me unconditionally, and my cat fought to stay alive actually beating death a year prior when the vet said it was time. My cat was stronger and more loving than any human I've ever met.

My Soul Mate

Lost my will to live after my Hallelujah girl died. She was and is my soul mate.

Sorry (

So sorry for your loss LoveHalle. Stay strong, in time the pain will not consume you. There is a really good facebook page for people who have lost their furry soulmates. https://www.facebook.com/groups/134797019961643/
Go there and share your story, there's lots of support! Take care :)

Sorry to hear that

Hi LoveHalle. I'm so sorry to hear that. I know how you feel, I feel the same way. I'm just wandering around like a ghost, feeling like nothing matters anymore. But in time it won't be as bad as this. I won't forget my little buddy but it won't be as raw. I try to remind myself that I've been here before, you just have to bunker down and get through it.


Voir la vidéo: Quel Est Ton Animal Totem? Un Test de Personnalité


Commentaires:

  1. Bajind

    Bravo, tu as été visité par une pensée tout simplement magnifique

  2. Drefan

    Ça ne me va pas très bien. Peut-être y a-t-il plus d'options?

  3. Yozshuzshura

    À votre place, j'aurais demandé de l'aide aux utilisateurs de ce forum.

  4. Cruadhlaoich

    C'est dommage que maintenant je ne peux pas exprimer - il n'y a pas de temps libre. Je reviendrai - j'exprimerai nécessairement l'opinion.

  5. Orin

    Tu as tout à fait raison. Dans ce quelque chose, je semble que c'est l'excellente idée. Je suis d'accord avec toi.

  6. Wilfryd

    Also that we would do without your very good idea

  7. Gahiji

    Est absolument d'accord avec vous. Dans ce quelque chose, je pense que c'est la bonne idée.



Écrire un message


Article Précédent

Solénoïde de frein de stationnement Cat 287b

Article Suivant

Hood River adopte un chien

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos